Comment choisir son diagnostiqueur

DIAGNOSTICS IMMOBILIERS : BIEN CHOISIR SON DIAGNOSTIQUEUR

Lors d'une vente ou d'une location, le propriétaire est dans l'obligation de présenter un Dossier Diagnostic Technique immobilier (DDT).

C'est un bilan de l'état du bâtiment qui comprend plusieurs diagnostics immobiliers obligatoires. Il protège le vendeur contre les éventuelles réclamations des acheteurs et offre aux acquéreurs la pleine connaissance des caractéristiques du bien objet de leur achat.

Il s'agit d'un transfert de responsabilité.

Les diagnostics immobiliers suivent une réglementation très précise et nécessitent la mise en place d'une méthodologie rigoureuse.

Une entreprise sérieuse contracte des assurances qui les protègent et protègent leurs clients.

Ainsi, en cas d'éventuels litiges après la transaction, vous êtes protégés par la responsabilité civile professionnelle de votre diagnostiqueur.

 

Obligations du diagnostiqueur 

Depuis le 1er novembre 2007, les cabinets de diagnostics doivent répondre à 3 obligations légales fondamentales :

-           La certification des diagnostiqueurs

-           Une obligation minimale d'assurance (garantie en Responsabilité Civile et Professionnelle : 300 000€ par sinistre / 500 000€ par an)

            (Le Cabinet Alizé est assuré Allianz n° 53210095, et certifié Bureau Veritas)

-           Un devoir d'impartialité et d'indépendance du diagnostic.

 

   Ø      Soyez par conséquent très vigilent à la fois sur la validité des certifications détenues par le professionnel du diagnostic ainsi que sur sa capacité à se    tenir informé des changements de réglementation (Cf : http://diagnostiqueurs.application.developpement-durable.gouv.fr)

   Ø      Sachez qu'un propriétaire (ou son mandataire) faisant appel à un diagnostiqueur non certifié s'expose à des sanctions pénales.

            Sachez toutefois que votre agent immobilier ou encore votre notaire peuvent être de bon conseil pour trouver un professionnel compétent.

 

Prix des prestations

Les diagnostics sont le plus souvent vendus sous la forme de forfaits. Ce sont des offres packagées dont le prix évolue en fonction des critères suivants :

-           Le nombre de diagnostics à réaliser

-           La localisation du bien

-           Le nombre de pièces ainsi que la superficie du bien

-           L'année de construction et les caractéristiques du bien

 

Les tarifs de diagnostics immobiliers prennent en compte :

-             Le déplacement du diagnostiqueur jusqu'à votre domicile

-             La réalisation sur place des différents diagnostics obligatoires

-             La rédaction d'un rapport personnalisé avec photos et croquis effectué au bureau après la visite de votre bien.

 

Ces tarifs reflètent aussi les charges inhérentes à toute profession mais également les coûts induits par l'amortissement du matériel de diagnostic (matériel très spécifique et coûteux qui nécessite un entretien régulier), le coût des certifications / recertifications tous les 5 ans, les contrôles tous les 2 ans de l'organisme certificateur.

Il est normal que des écarts de prix apparaissent d'un professionnel à l'autre.

 

 Méfiez-vous des offres trop attractives et souvenez-vous que votre sérénité et la sécurité de votre transaction ne doivent pas être bradées